Chatterie de la Chouette

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Nos conseils

L’ACCUEIL DE VOTRE CHATON


Votre chaton vient de connaître la séparation et va devoir s’habituer à son nouvel environnement sans perdre ses acquis notamment au niveau de la propreté. Il reste fragile et doit manger suffisamment pour ne pas perdre mais gagner régulièrement du poids. Enfin, votre chaton est parfaitement sociable et certainement déjà très câlin et il vous appartient de créer le lien pour qu’il l’exprime avec vous.


Je vous conseille vivement de l’accueillir dans un petit espace de vie avec sa litière, son eau et son alimentation ; Ainsi, il prendra plus facilement ses repères dans son nouvel environnement et ne pourra pas se cacher dans un endroit inaccessible où vous auriez peine à le trouver et ou celui-ci surtout pourrait choisir de faire ses besoins en ayant peur de sortir de sa cachette. Une chambre ou une salle de bain sont idéales et dans tous les cas un endroit vivant.


Le premier geste à faire est de le placer dès son arrivée dans sa litière et lui faire gratter des pattes avant plusieurs fois (laisser le sortir, remettez le et ainsi de suite plusieurs fois) puis laisser le découvrir la pièce tout en lui parlant et laissez-le en refermant la porte derrière vous.

Visitez le souvent en lui parlant doucement et cherchez à le caresser, appelez-le…


Dès que votre petit vient à vous spontanément et semble ne pas être apeuré dans sa pièce d’accueil (entre 3h et 24h) ouvrez la porte et laissez le aller librement et à son rythme visiter le reste de votre maison. Veillez à toujours laisser ouverte sa pièce d’accueil qui consistera alors en un repli stratégique en cas de peur.


Lorsque votre chaton se montrera chez lui dans l’ensemble de la maison, alors déplacez ses litières et gamelles à l’endroit que vous avez choisi en lui montrant.

S’il devait faire, sous le stress, un petit accident, alors ramassez la souillure et placez la dans sa litière en lui faisant sentir et faites lui gratter la litière de ses pattes à côté mais ne le grondez pas !


COHABITATION


Si vous avez un autre compagnon chien ou chat, présentez lui le nouvel arrivant dans sa caisse et dès son arrivée pour qu’ils échangent leurs odeurs en toute sécurité puis procéder comme indiqué plus haut. En plus, vous accompagnerez votre « ancien » devant la porte fermée en le câlinant et rassurant et lui parlant du nouvel arrivant qu’il sentira à travers la porte. Si votre « ancien » ne se montre pas agressif, vous pouvez visiter votre chaton avec lui en le tenant ou étant prêt à intervenir. Dans tous les cas, procédez doucement, privilégiez l’ancien dans le câlin pour éviter toute forme de jalousie puis laissez les faire et décider de leur hiérarchie.

Je reste bien entendu à votre disposition pour vous conseiller dans cette étape essentielle de l’accueil.


LE DEVENIR DE VOTRE CHATON


  • Lui fournir une nourriture adaptée et de l’eau fraîche à disposition.

Nous procédons au sevrage des chatons en distribuant les croquettes Royal Mother&Babycat et Kitten à volonté. Nous vous conseillons de poursuivre cette alimentation jusqu’au 6 mois de votre chaton, puis de passer progressivement aux croquettes Royal Canin Sensible 33, d’une grande digestibilité.

Dans tous les cas, choisir impérativement une alimentation complète premium.
Un chat d’un poids moyen de 2-3kg consomme environ 31-41g/jour de croquettes RC Sensible 33.


Votre vétérinaire peut vous informer de la quantité journalière nécessaire à la santé de votre animal, au regard de son format et de sa taille, qui peuvent être variables à l’âge adulte. L’élevage produisant généralement des sujets de petite taille et petit format (environ 2 à 3Kg selon le sexe de l’animal).

La société Royal Canin qui fait référence, estime à 0.84€/J et 308€/an le coût en alimentation du chat.


  • Lui fournir une litière afin de satisfaire à ses besoins d’élimination.

La litière devra être tenue propre et saine, en procédant quotidiennement au retrait des souillures  et régulièrement à son renouvellement complet après nettoyage et désinfection du bac.

Nous préconisons la litière Cats Best Oko plus qui reste très économique à l’usage même si son prix de départ est élevé.

La société Royal Canin qui fait référence, estime à 0.27€/J et 98€/an le coût en litière du chat.


  • Son habitat

La litière est idéalement placée en retrait des zones de passage  et éloignée du lieu où le chat prend son repas (minimum 2 mètres). Les lieux choisis pour l’élimination comme l’alimentation ne doivent pas changer afin de respecter les habitudes du chat et maintenir sa propreté. Le chat doit disposer d’un lieu confortable où dormir, sans être dérangé par son environnement.

 

  • Lui fournir de quoi satisfaire son besoin essentiel de se faire les griffes.

Arbre à chat, griffoir, vielle souche…


  • Lui accorder du temps pour les jeux et les câlins.

Le chat n’est pas un animal solitaire, il est attaché à son maître et a besoin de manifestations d’affection quotidiennes sauf à déprimer. Vous veillerez à instaurer une relation affective de qualité maintenue dans le temps, car la relation est réversible. Enfin, le chat, s’il est indépendant, peut vivre en communauté au milieu de congénères voire d’autres animaux (chien, lapin, hamster…) en respectant quelques règles de cohabitation, notamment proposer des points d’alimentation et d’élimination en nombre suffisant et lui offrir une/des zone(s) de repos et isolement où satisfaire à son besoin de tranquillité.


  • Ne pas le confiner dans un espace exigu  et le protéger contre les accidents dus à l’environnement.

  1. Tenir à jour vos coordonnées sur le fichier I-Cad afin que votre chat vous soit restitué en cas perte.

  1. Mettre en place un suivi de santé régulier avec le vétérinaire.

Le chat a besoin d’un rappel vaccinal annuel, ainsi que d’un traitement vermifuge chaque mois jusqu’à l’âge de 6 mois puis biannuel au printemps et en automne, tout au long de sa vie. Votre vétérinaire vous conseillera le traitement antiparasitaire approprié en fonction de son mode de vie. Si vous n’envisagez pas de le faire reproduire, mieux vaut envisager dès que possible sa stérilisation et idéalement à 6 mois.


La longévité moyenne du chat persan/exotic détenu dans de bonne condition est de 10 ans.


  • Faire appel au vétérinaire en cas de signe de maladie ou de changement de comportement.

  • Ne jamais faire dégriffer son chat !

Même s’il s’attaque à votre canapé préféré ! Cet acte mutilant est maintenant interdit. Les griffes peuvent être épointées.


  • Ne jamais vendre son chat à un élevage, une animalerie, un laboratoire…
Si pour quelques raisons que ce soit vous ne pouviez plus garder votre chat,
nous vous invitons à nous contacter afin de vous aider à lui trouver une famille d’adoption.

Mon chat a des besoins que je dois satisfaire d’un minimum d’équipement :


EQUIPEMENT DE BASE


  • Un bac à litière et une pelle, ou une maison de toilette
  • 2 gamelles Inox l’une pour l’eau, l’autre pour la nourriture
  • Carde douce, peigne et brosse pour bébé
  • Ciseaux coupe ongles

CONSOMMABLES


  • Une litière
  • Les croquettes adaptées à son alimentation en quantité suffisante
  • Une eau fraîche à disposition permanente
  • Compresses et sérum physiologique


JEUX


Jouez avec vos doigts, froissez une boule d’aluminium, donnez lui une chaussette, faites rouler un bouchon…
Cela ne coûte rien ! Votre chat est un être vivant sensible et sociale, il a besoin de vous, de votre présence et de vos câlins pour être heureux à vos côtés. Enfin, si vous le souhaitez, une large gamme de jouets adaptés est proposée dans les animaleries, dans toutes les gammes de prix.

 

Le besoin en jeux du chat répond à 4 styles « l’oiseau, la souris, le lapin et le poisson » qui correspondent chacun à des habitudes de chasse. L’oiseau consiste à animer un objet suspendu qu’il doit attraper comme une canne à pêche. La souris consiste à attraper un objet roulant comme une balle. Le lapin consiste à surprendre et immobiliser un objet en embuscade comme vous ou un congénère. Le poisson consiste à sortir d’un contenant un petit objet convoité avec ses pattes comme à la pêche.


SANTE


Nous vous invitons à choisir dès que possible un vétérinaire proche de chez vous et le visiter.

Votre chat a comme vous besoin d’un suivi médical adapté. Il vous est remis en bonne santé.

Vous devez notamment veiller à respecter la date de son rappel vaccinal, et lui apporter le traitement vermifuge et antiparasitaire nécessaire. Votre vétérinaire saura vous conseiller pour le maintenir en bonne santé.

 

Le chaton vous est remis identifié, vermifugé et primo-vacciné avec selon sa date de livraison un rappel à un mois, puis chaque année. Le chaton est vermifugé chaque mois jusqu’à l’âge de 6 mois, puis 2 fois par an au printemps et en automne. Un traitement antiparasitaire lui est nécessaire à envisager avec votre vétérinaire.


SOINS


Le chat persan a besoin de soins : bain, brossage du poil, nettoyage des yeux et des oreilles voire épointage des griffes. Nous vous invitons à consulter la fiche « toilettage du persans » utile.


SORTIES EXTERIEURES


Un chat persan est un animal d’intérieur pour lequel l’extérieur représente un grand danger !

Le vol représente le premier danger de l’homme, mais aussi l’accident lié à l’errance et aux mauvaises rencontres avec ses congénères ou autres animaux. Son tempérament ne le prédispose ni à se défendre, ni à chasser.
Vous seul pouvez subvenir à ses besoins et assurer sa sécurité.

ez ici pour modifier le texte

TOILETTAGE DU CHAT PERSAN ou EXOTIC-SHORTHAIRE



FREQUENCE 


Chez le Persan, un brossage quotidien est souvent nécessaire selon la densité de son poil et au moins 2 à 3 fois par semaine.
 L'Exotic-Shorthaire demande moins d'entretien, généralement un brossage par semaine lui suffira.


MATERIEL


Compresses non tissé non stériles

Serum physiogique

Carde douce de brossage du pelage

Peigne et peigne fin de type antipuces

Brosse douce de type bébé

Furminator (éventuellement)

Ciseaux spécifiques face et pattes à bouts ronds

Ciseaux spécifiques coupe ongles

Shampoing spécifique pour chat

Thermomètre

Un récipient

Un sèche-cheveux



YEUX-FACE


Placer le chat sur le dos sur les genoux

Imbiber une compresse de sérum physiologique et nettoyer doucement les yeux du plus propres vers le plus sale, sans friction de la muqueuse et sans contact avec l’intérieur de l’œil, renouveler autant de fois que nécessaire en changeant la compresse souillée, au minimum d’un œil à l’autre.

Le nettoyage des yeux inclus le spot, les coins et plis du nez, les narines, les attaches des vibrisses ou plus généralement toute la face.

Finir en mettant une goutte de sérum dans chaque œil voire dans chaque narine, selon la tendance à l’encombrement naturel du chat.


OREILLES


Si les oreilles sont souillées,

Imbiber une compresse de sérum physiologique et à l’aide de votre doigt placer à l’intérieur d’un cône formé par la compresse, nettoyer doucement le pavillon de l’oreille et la base des poils, les plis, renouveler autant de fois que nécessaire en changeant la compresse souillée, au minimum d’une oreille à l’autre.


PELAGE


Commencer par brosser la collerette du chat, sous le menton, puis de part et d’autre sous les oreilles, à rebrousse poils à l’aide d’une carde douce.

Promener vos mains dans l’ensemble du pelage du chat en le flattant pour d’une part faire du soin un moment de plaisir pour lui, et d’autre part détecter la présence de bouloches.

Les bouloches se défont entre les doigts en écartant de plus en plus les nœuds, jusqu’à les défaire voire retirer les masses de poils morts. Puis passer un peigne fin, la carde douce pour démêler la zone, voire le furminator pour couper les nœuds et enlever le poil mort, toujours à rebrousse poils.

Lorsque les éventuelles bouloches sont défaites, reprendre le brossage du chat en le plaçant sur le ventre, en commençant par la collerette, et en descendant tout le long du dos et des flans jusqu’à la base de la queue, sillon par sillon, et terminer par un brossage dans le sens du poil.

Puis replacer le chat sur le dos et procéder de même sur le ventre, sans pression excessive et en étant attentif à l’emplacement des tétines chez la femelle, en insistant sur le creux à la base des pattes, sans oublier les différentes faces des pattes et en accordant une attention particulière à la zone génitale qui ne doit pas être encombrée de poils.

Ne pas utiliser la furminator sur le ventre et privilégier la brosse douce à la carde.

Si la zone génito/périnéale est encombrée de poils, brosser la doucement à la carde ou brosse bébé en partant de la zone génito/périnéale vers l’extérieur comme si vous vous trouviez dans un cercle MAIS en prenant soin de protéger les parties génitales de vos doigts.
Enfin, il est possible, notamment en période de gestation chez la femelle et de saillie chez le mâle, de couper (avec précaution et sans douleur) le poil pouvant gêner l’expulsion des petits chez la femelle ou la pénétration chez le mâle, avec les ciseaux spécifiques face et pattes à bouts ronds.


Terminer par brosser la queue au peigne et non à la carde, toujours dans le sens du poil, pour ne pas la casser, sur toutes ses faces ; pour cela le chat peut être placé sur le dos tête contre vous, une main placée sous les fesses.

Enfin, finir par le brossage de la face et de la tête à la brosse bébé.

Et caresser, flatter le chat, pour rester dans le plaisir et aussi vérifier l’efficacité de votre brossage et l’absence de bouloches ou mêlages restants.


EPOINTAGE DES GRIFFES


Vous pouvez, pour éviter les griffades excessives, épointer les griffes de votre chat, régulièrement à leur repousse.

Pour cela, il faut pincer à la base du « doigt » pour faire ressortir la griffe et couper exclusivement dans la partie transparente de la griffe au niveau de l’arrondi formé (couper dans la partie opaque proche du doigt conduira à une blessure avec saignement douloureuse pour le chat et potentiellement infectieuse).

Ne pas oublier l’ergot. En principe, l’épointage des pattes antérieures est suffisant.


BAIN


LAVER


Attention ! Le chat doit être brossé avant le bain sous peine de voir les éventuelles bouloches se resserrer et ne plus pouvoir être éliminées.

Vérifier la température de la pièce, au besoin prévoir un chauffage d’appoint, mettre des serviettes à chauffer, veiller à ne pas être dérangée.

Remplir le fond du lavabo (baignoire) d’eau chaude T°37°c et y plonger le chat tout doucement par les pattes en lui parlant doucement. La hauteur de l’eau n’excédera pas la hauteur des pattes.

Le maintenir d’une main sous la poitrine et à l’aide d’un récipient, mouiller tout son corps sauf la tête.

Déposer le shampoing sur le poil ou au creux de la main, au besoin mouiller davantage puis à l’aide de vos mains et doigts masser l’ensemble du poil sur toutes ses faces, en insistant dans les creux, sur les pattes et la zone anale.

Si le chat n’est pas coopérant, il est conseillé de le saisir (sans le soulever) par la peau du cou qui aura pour effet de l’immobiliser. Attention les pattes doivent rester en contact avec le fond !

Renouveler le shampoing autant que nécessaire en mouillant le chat afin de couvrir l’ensemble du corps en dehors de la tête.

Puis à l’aide du récipient, faire un premier rinçage grossier à l’aide de l’eau du bain, puis en ouvrant le robinet doucement et vidant le lavabo (baignoire).

Finir à la douchette, toujours en évitant la tête, et en maintenant le chat, sans le soulever, par la peau du cou de façon à pouvoir le tourner/manipuler et avoir une main libre pour promener la douchette sur les faces de son corps. Les pattes toujours en contact avec le fond !

Couper l’eau et à l’aide de votre main libre dans un mouvement du haut vers le bas, « presser sans presser » le chat, en terminant par la queue pour « essorer », puis envelopper le de suite dans une grande serviette chaude, tenez le dans vos bras et tout en le félicitant et le rassurant, frictionner le à travers la serviette jusqu’à quasi complète absorption de l’eau.


SECHER 


Placer le chat sur une surface plane, couverte d’une serviette sèche à chaude et au besoin en le maintenant par la peau du cou (sans le soulever), sécher le au sèche-cheveux.

Attention le sèche-cheveux doit être suffisamment éloigné de l’animal pour ne pas l’effrayer ou le bruler ; veiller à la température qui ne doit pas être ni froide ni trop chaude, et la vitesse qui ne doit pas être trop élevée pour ne pas casser le poil ou effrayer l’animal.

Sécher jusqu’à complet séchage et en cas de persistance de zone humide, veiller à ce que le chat reste au chaud, à minima dans l’heure voire les 2 heures qui suivent.

Et surtout ne pas oublier de prévoir un moment de tendresse et de partage, car le bain pour le chat, même habitué, reste souvent déplaisant et source de stress.

Avertissement !

Si vous souhaitez faire reproduire votre persan ou exotic, sachez qu'il est loin d'être aussi simple qu'il n'y paraît : Les chats à face plate n'ont pas les même facilités à mettre bas que les européens ; notamment du fait de leur face plate. Ils ont besoin quasi systématiquement d'une assistance pour expulser les bébés et couper le cordon.
Et votre envie irrésistible de voir naître et grandir des chatons risque fort de se transformer en catastrophe avec la douleur de voir mourir tous vos chatons...
Etre éleveur ne s'improvise pas et ne se limite pas à mettre un mâle et une femelle en présence. Au contraire, cela nécessite des connaissances félines étendues, spécifiques.
Je ne peux bien sûr pas vous en empêcher et le moment venu si vous en faites le choix, faites vous au moins former par votre vétérinaire aux gestes d'assistance et d'urgence.
Et je reste bien entendu et malgré tout à votre disposition, sans jugement  !

Au surplus, la Loi a changé et vous ne pourrez vendre vos petits sans vous déclarer en obtenant un numéro de portée voire un numéro SIRET, et ce dès le premier chaton.

Enfin, si vous ne souhaitez pas faire reproduire votre chat, je vous invite à envisager sa stérilisation vers ses 6 mois.